EcoMotion, le retour

par dans

le 30 mai 2017

Retour sur l’édition 2017

Dans un cadre très agréable, avec une magnifique salle de conférence, ouverte sur la mer, la cinquième édition du salon EcoMotion de Tel Aviv a eu lieu le 18 mai. Cette année l’analyse de données vidéo était à l’honneur. L’événement international a  rassemblé 1500 invités venu échanger sur la digitalisation des Smart Cities. Le salon EcoMotion a permis à MyBus de créer de nouvelles collaborations avec une communauté mondiale d’experts de la mobilité. Parmi ces échanges on peut noter ceux de l’intégration de la technologie dans la vie des usagers.

Les thèmes phares de l’édition 2017 étaient : drones et aviation, mobilité collaborative et partagée, l’énergie, la mobilité urbaine, une mobilité autonome et connectée.

Israël une « Start-up Nation »

Israël qui par le passé était un marché digital isolé s’ouvre au monde depuis maintenant 5 ans grâce à l’initiative d’EcoMotion et de l’Institut d’Israël pour l’innovation, comme le fait remarquer son Directeur Exécutif le Docteur Jonathan Menuhin. Le pays investit beaucoup dans la Recherche et Développement notamment dans le secteur militaire. Ces avancées technologiques participent au développement d’innovations dans la sécurité et l’analyse d’environnement. La société israélienne Mobileye, qui était présente au salon, est une grande figure de la conduite autonome. En effet, avec des systèmes anti-collisions et d’assistance à la conduite elle fut rachetée pour 15 milliards de dollars par Intel en mars 2017. C’est un bel exemple de success story pour les stratups qui étaient présentes à l’événement.

La philosophie des start-up israéliennes se présente en deux parties. On retrouve d’abord le « GO GLOBAL » puisque tout entrepreneur du digital se doit de penser au delà des frontières et ensuite le « GO FAST » puisqu’il est essentiel d’aller droit au but et de montrer une détermination à trouver des solutions ; le tout avec beaucoup d’enthousiasme. Pour résumer, cette philosophie c’est de l’ouverture d’esprit, du dynamisme et de la prise d’initiatives, dans laquelle MyBus s’est retrouvée.

Dans cette fourmilière de talent, la France était représentée par de grands acteurs français de la mobilité avec lesquels nos représentants à Tel Aviv ont pu échanger à de nombreuses reprises.

L’expérience MyBus à EcoMotion

De retour de Tel Aviv Frédéric Pacotte, Co-fondateur de MyBus, nous fait part de son expérience : « Aujourd’hui l’ère du digitale a supprimé les frontières, c’est dans ce village global que MyBus doit s’affirmer en échangeant avec d’autres acteurs du numérique et de l’innovation. C’est en croisant nos expériences avec d’autres acteurs, que nous générons de nouveaux modèles et que nous réinventerons ensemble la mobilité. Ainsi MyBus envisage l’extension de la technologie m-Ticket pour d’autres usages.

EcoMotion nous a permis de découvrir les tendances en avant première, de nous maintenir informés des dernières avancées dans notre domaine et surtout de faire le plein d’inspiration avec la volonté de toujours améliorer notre concept.

Enfin, parce que c’est en se confrontant au « monde extérieur » que l’on mesure la justesse de ses choix, souvenez-vous : « Je ne perds jamais, je gagne ou j’apprends ».

Une expérience à renouveler ! »

Et merci au Bivouac (et ses partenaires) et à Clermont Auvergne French Tech qui ont financé l’opération.

Étaient présents : Colas, Michelin, Segula, SMTC, dpd, Avicen et Contrôle Technique Gratuit

Et pour finir une petite blague de bus 🚌😅

Blague Carambar !