MyBus : Time to Market sur le marché de la billettique

par dans

le 4 décembre 2017

Le Smartphone, outil devenu indispensable et universel !

S’il y a bien une chose que l’on puisse affirmer, c’est que le Smartphone est aujourd’hui un outil quasi-indispensable et que nous l’avons à peu près tous dans nos poches !

Voici quelques chiffres :

  • 67% des français urbains utilisent au moins deux fois par semaine les TEC (transport en commun).
  • 92% des utilisateurs de TEC se disent prêts à utiliser des tickets dématérialisés.

Le Smartphone facilite la consommation de biens et de services de notre quotidien. Cette tendance profite au développement des applications mobiles. De plus, la mobilité est l’un des premiers marchés a avoir été impactée par cette révolution digitale. Aujourd’hui, il est donc très facile d’acheter son billet de train et d’avion avec son Smartphone ! Les modalités de déplacement en voiture ont elles aussi été largement bouleversées par les plateformes numériques de covoiturage ou de VTC…

Et les transports en commun dans tout ça ?

Prendre le métro à Lyon, le tram à Clermont-Ferrand et le bus au Puy-en-Velay avec son Smartphone, est-ce possible ?
C’est le défi d’un bon nombre de villes qui sont malheureusement contraintes de se confronter aux standards technologiques, aux difficultés d’adaptation des systèmes billettiques en place. Aussi, les services de transports publics sont confrontés aux problématiques d’investissements en infrastructure souvent lourd.

Dans ce cadre, MyBus travaille en faveur des agglomérations en leur mettant à disposition une application mobile. Cette solution répond aux besoins des usagers et en même temps aux contraintes des autorités publiques. En effet, elle fournit de l’information voyageur (horaire, calcul d’itinéraire, temps réel) mais surtout la possibilité d’acheter, composter et voyager sur les réseaux de transports en commun.

Fin novembre 2017, la Start-Up s’est rendue au Salon des Maires à Paris et à Solutrans à Lyon afin de présenter son application mobile innovante pour les transports en commun.
Ces deux salons ont été des lieux riches d’échanges et de rencontres. Le Salon des Maires lui, a permis à MyBus de faire des rencontres intéressantes avec les autorités publiques, acteurs indispensables dans le déploiement de l’application. A Solutrans Frédéric Pacotte, co-fondateur de MyBus, a pu confronter les fonctionnalités de l’application mobile aux experts du transport lors d’un pitch organisé par la FrenchTech Clermont-Ferrand.

MyBus, c’est un service universel, gratuit et prêt à l‘emploi :

  • Une solution universelle, parce que 100% des smartphones sont équipés d’un appareil photo. MyBus fonctionne avec des QR-Codes placés au niveau des portes d’accès du bus. L’usager n’a plus qu’à déclencher la validation de son titre de transport à l’aide de son application MyBus.
  • Une solution gratuite, parce que la problématique technologique est inversée en reposant uniquement sur le Smartphone de l’usager. Dans ce cas, il n’y a aucun investissement initial à la mise en œuvre et aucun coût de maintenance.
  • Une solution prête à l’emploi, le déploiement est extrêmement rapide, quelques semaines, alors qu’il faut parler en mois voire en années pour le déploiement de solutions traditionnelles.

Le guide horaire est déployé dans une cinquantaine de villes en France. Après une année d’expérimentation et d’observation terrain, MyBus a lancé l’offre m-Ticket (mobile ticketing). Dans ce cadre, la Start-Up a décroché ses premiers clients l’été 2017 et travaillera avec une dizaine de réseaux de transports partenaires début 2018.

Quel modèle économique pour MyBus ?

Le modèle économique est simple : une commission perçue sur les recettes tarifaires générées. MyBus se positionne comme un dépositaire, de la même manière que le tabac-presse du coin de la rue auprès duquel vous pouvez acheter votre ticket ou abonnement. Il n’y a donc pas de surcoût pour l’usager !

MyBus s’envole pour Las Vegas en Janvier 2018

La Start-Up auvergnate vient d’obtenir un « Innovation Awards » pour le prochain CES de Las Vegas dans la catégorie « smart cities »
Uniquement 8 sociétés dans le monde ont eu la chance de décrocher cette distinction. Aussi, comme un bonheur n’arrive jamais seul, smart cities est la thématique centrale de la prochaine édition du CES. C’est pour cela que MyBus est « Time to Market » sur le marché de la billettique. Le temps est venu de révolutionner aussi les transports en commun, c’est l’ambition de MyBus.