MyBus va faire le tour de monde…

par dans

le 5 novembre 2017

…Dixit Charline COLLET, le 3 novembre 2017 dans le reportage du 19/20 de France 3 Auvergne. C’est tout le mal que nous souhaitons à la start-up MyBus. Un tour du monde qui se fera bien évidemment en bus.

Une distinction mondialement reconnue

MyBus vient de décrocher un Innovation Award dans la catégorie « Smart Cities ». Un prix décerné par le CES de Las Vegas dont la thématique centrale de l’édition 2018 portera sur la Smart City. C’est un effet doublement positif qui devrait permettre à la start-up de briller lors de ce rendez-vous incontournable du monde de l’innovation. En attendant, et plus localement en France, l’application mobile MyBus suscite de plus en plus d’intérêt, notamment des médias.

Un concept résolument simple

Le reportage réalisé par France 3 est une excellente occasion de démontrer l’adéquation de MyBus avec les attentes des usagers des réseaux transports en commun. Une application mobile gratuite côté voyageur, des autocollants avec QR Code sur les véhicules. C’est ainsi que nous avons une solution de m-Ticketing universelle. (Tous les smartphones savent interpréter un QR Code).

Un service facile à mettre en place

Pas de matériel embarqué dans les véhicules donc pas d’investissement initial, pas de coûts de maintenance et une grande rapidité de mise en œuvre. C’est la formule prête à l’emploi de MyBus.

Une approche gagnant/gagnant/gagnant

  • Gagnant pour les usagers qui achètent ses titres de transports au même tarif, à toute heure et en tout lieu. Aussi, les utilisateurs peuvent même se transmettre les titres entre eux (ex : les parents vers les enfants).
  • Gagnant pour l’agglomération qui améliore l’usage de son réseau de transport, sans surcoût. De plus, le m-Ticket de MyBus ne remplace pas les moyens existants de billetterie/billettique mais vient en complément.
  • Gagnant pour MyBus qui se rémunère sur la vente des titres de transport comme un dépositaire traditionnel.

Reportage à voir et à revoir dans le 19/20 du 03/11/2017 sur France 3 Auvergne