Les 26ème rencontres nationales du transport public

par dans

le 6 octobre 2017

Les rencontres nationales du transport public c’est :

160 exposants
14 000
m² de salon
6 000 participants
Des visiteurs qualifiés et décisionnaires
90 journalistes, plus de 300 retombées médias
Des avant-premières

Le salon présente les réalisations de plus de 160 exposants issus des métiers du transport public, ferroviaire, routier et des mobilités actives. L’ensemble des filières y est présenté, ainsi que les dernières innovations en matière de déplacements urbains, interurbains, régionaux et nationaux. Après un record de participation à Lyon pour l’édition 2015 des RNTP, l’ensemble des acteurs du secteur se retrouvent à Marseille-Chanot. Le but est de partager les meilleures expériences présentes sur le territoire, confronter les points de vue et découvrir les nouvelles innovations.

Et pour MyBus ?

MyBus, présent au stand S8, trouvera tout son intérêt aux 26e Rencontres Nationales des Transports Publics.
Cette start-up innovante, en pleine expansion dans le domaine de la mobilité, propose un guide horaire, du calcul d’itinéraire, du temps réel et du m-Ticketing : une solution de titre de transport dématérialisé. Cette escapade marseillaise offre l’opportunité pour la jeune pousse auvergnate de répondre aux attentes des usagers de la ville de demain. Et pourquoi pas de nouer de nouveaux contacts avec les collectivités et opérateurs de transport.

Comment proposer à tous les Français une offre de mobilité durable ?

« Confrontés à de nouveaux défis, les autorités organisatrices et les opérateurs veulent travailler à la qualité du service, préserver le financement et assurer un modèle économique viable pour le transport public. Les territoires, l’innovation et la concurrence sont déterminants pour répondre aux nouveaux comportements et usages de voyageurs. »

Nathalie Cardeillhac, communiqué de presse du 14 mars 2017

Raison de plus pour MyBus de se placer en acteur majeur du e-transport lors de ce salon ! La solution « m-Ticket » propose un titre de transport 100% sur smartphone. Plutôt que de miser sur des technologies lourdes en infrastructures et en frais de maintenance, c’est l’usager qui transporte la technologie. MyBus compte bien faire réaliser des économies aux collectivités territoriales et ainsi déployer de nouveaux réseaux en plus des 6 existants qui exploitent déjà sa billettique ultra légère. Simple et rapide d’utilisation, l’application saura notamment se faire une place (on y croit !) au sein de l’espace start-up qui met en valeur les jeunes entreprises et les nouveaux projets de mobilité durables et connectés.