Vivatech 2018, MyBus et Orange vers une expérimentation en Afrique ?

par dans

le 21 mai 2018

Vivatech Orange MyBus

Pour la deuxième année consécutive, MyBus, exposera sur le stand de Orange J09-026 partenaire platinium du Salon Vivatechnologie 2018 de Paris. Le programme riche et varié se déroulera sur trois jours. Le 24 et 25 mai seront consacrés aux professionnels. Pour conclure, le 25 mai sera un jour spécialement ouvert au grand public.

MyBus présentera une solution de m-Ticket simple, universelle, gratuite et prête à l’emploi. L’application permet aux usagers de s’affranchir du titre de transport physique. Côté infrastructure, un simple QR-code apposé dans les zones de transports suffit. Cette innovation ne nécessite aucun investissement de la part de la Ville.

L’innovation frugale proposée par MyBus, couplée avec la présence d’Orange, s’installerait rapidement sur le marché de la billettique dans la plupart des capitales du continent africain.

L’innovation africaine au cœur des thématiques de Vivatech 2018.

Représenté pour la première fois, l’Afrique rentre dans l’espace AfricTech avec 100 startup. Dans ce cadre, le développement du continent africain sera au cœur du salon 2018.

Cette année, Orange s’intéresse au développement de l’Afrique et du Moyen-Orient. Ainsi, Orange a notamment construit un challenge autour des enjeux en matière d’innovation et du digital pour l’Afrique et le Moyen Orient. MyBus, l’application pour les transports urbains, sera l’une des solutions qui répond à ces enjeux.

MyBus et Orange : une opportunité pour l’Afrique et le Moyen Orient.

Comme précisé sur le challenge lancé par Orange, le taux d’équipement des individus en Smartphone peut être une solution adaptée aux besoins du MEA (Middle East Africa).

En effet, selon l’étude d’Ericsson sur la mobilité en 2015, l’utilisation du Smartphone en Juin 2016 augmente de 50% contre à peine 30% en 2014 et 12% en 2013. Toujours d’après cette même étude, le marché mobile africain représente environ 7% du marché mondial aujourd’hui. Néanmoins, d’ici l’année 2020, 80% des abonnements aux services téléphoniques supplémentaires proviendront du MEA.

Ainsi, mobilité tend à être de plus en plus inclusive et facile d’usage pour la population africaine et du Moyen-Orient. Faciliter la vie des usagers dans les transports urbains sur le continent Africain serait une véritable opportunité autant pour la population que pour MyBus. Plus qu’une simple application, MyBus se positionnerait en tant que véritable acteur de mobilité intelligente grâce à sa billettique dématérialisée et l’information voyageur.